ONIROS

Forum dédié au jeux de roles pratiqués par notre groupe d'amis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel)

Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph
Ancien
Ancien
Joseph

Messages : 359
Date d'inscription : 31/03/2009

LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Empty
MessageSujet: LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel)   LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Icon_minitimeLun 4 Juin - 19:55

Kénabres a subi un coup dévastateur au moment où le Roi des tempêtes a détruit la pierre de garde. L’assaut qui s’est déroulé juste après a nécessité l’ouverture de plusieurs failles dans le sol. Ces failles ont englouti des quartiers entiers de la ville pendant que des armées de démons, composées de fiélonsrelativement mineurs comme des dretchs et des babaus mais également de destructeurs imposants comme des ulkreths, en sont sorties pour attaquer et détruire la ville. Nombre de citoyens de Kénabres ont succombé à l’assaut, mais beaucoup d’autres ont réussi à prendre la fuite dans la campagne alentour. Pendant ce temps, l’attention des démons était
toujours fixée sur les bâtiments et les traînards encore présents au sein de la ville. Toutefois, après le départ des démons qui n’ont laissé que ruines fumantes derrière eux, le bilan était désastreux.Pourtant, c’est seulement lorsque le roi de Valorn et le Guet le l’aigle, le groupe de croisés survivants le plus important de la cité, ont mis en oeuvre une attaque coordonnée contre les défenseurs démoniaques encore présents en ville que la situation a commencé à s’améliorer. Avec la destruction du fragment d’une pierre de garde sur le point d’être corrompu et l’ultime pulsation d’agonie dévastatrice de l’ensemble des pierres de garde positionnées le long de la frontière, les démons ont pour l’instant battu en retraite. Quelques retardataires sont restés dans les ruines, mais ils ont très vite été pourchassés et exterminés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph
Ancien
Ancien
Joseph

Messages : 359
Date d'inscription : 31/03/2009

LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Empty
MessageSujet: Une rencontre avec la reine   LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Icon_minitimeLun 4 Juin - 20:06

La nouvelle de l’arrivée de la reine Galfrey fait vite le tour de la ville alors que ses armées entrent dans l’enceinte de la cité.
Plusieurs milliers de croisés épuisés par le trajet et usés par les combats sont heureux d’arriver dans un endroit où ils peuvent se reposer, même si la cité a été endommagée de manière significative.
Les croisés se mettent aussitôt au travail pour restaurer les défenses de la ville. Pendant ce temps, leur chef se met en quête des individus ayant joué un rôle
capital lors de la défense de la cité et de la transformation, au demeurant temporaire, des pierres de garde en un mécanisme défensif redoutable qui a obligé les démons à se replier dans la Plaie du Monde, pour un court instant tout au moins.
Lors de sa recherche, la reine Galfrey entend les rumeurs selon lesquelles le roi Asyrian a déclenché cet évènement et reçu le pouvoir des pierres de garde. La reine est impatiente d’entendre son histoire à propos des évènements qui se sont déroulés dans la Garnison grise. Elle se montre à la fois respectueuse et méfiante envers lui:
"Certaines âmes bornées dans les effectifs de la croisade vous blâment pour la destruction de la frontière que sont les pierres de garde, mais pour ma part, je ne vous en tiens aucunement rigueur.
Loin de là. D’après les nouvelles, vous avez sauvé des légions entières de croisés d’un destin des plus infâmes en empêchant Vorlesh de les transformer. L’explosion d’énergie nous a donné le temps dont nous avions besoin pour nous regrouper et nous préparer à la suite des évènements. Mais vous comprenez les conséquences de vos agissements, j’en suis sûre : les pierres de garde ont disparu, mais Iomédae a jugé bon que vous les remplaciez. Je ne vois aucune autre raison qui pourrait expliquer pourquoi leur pouvoir a investi votre corps et votre âme au lieu de se diluer dans l’éther. À terme, les démons se regrouperont pour se réorganiser. Vu leur nature
chaotique inhérente, nous pouvons être certains que cette période de ralliement leur prendra un temps anormalement élevé, mais nous ne devons pas les sous-estimer pour autant. Ils seront de retour bien assez tôt. Certains rapports parvenus des lignes de front disent que de petits groupes de démons attaquent déjà les fortifications et les communautés le long de la frontière sud.
Pourtant, quelque chose m’intrigue au plus haut point. D’après certaines informations livrées par plusieurs sources fiables, nos ennemis fiélons commencent à se  assembler dans les étendues méridionales le long d’Ombre-faille dans la Plaie du Monde, réduisant par-là même les effectifs défensifs de plusieurs de leurs repaires au nord. La fiélone Aponavicius, en particulier, a sorti le gros de ses armées de Drézen, en y laissant seulement un effectif défensif modéré, pour rejoindre le Roi des tempêtes à Iz et préparer, n’en doutons pas, des assauts plus importants sur des cibles plus importantes, comme Nérosyan, Karcau, et au-delà.
Le temps est venu de frapper au sein leur territoire. Drézen est la première cité que nous avons perdue après la Première croisade. Ce jour-là, nous avons perdu bien plus que nos frères, nos soeurs et notre fierté. Nous avons perdu l’Épée du courage, une bannière magique brandie par l’Héritière en personne pendant la Croisade étincelante. Si nous pouvions reprendre Drézen, si la croisade pouvait de nouveau bénéficier de l’Épée du courage… et bien, nul besoin, j’en suis certaine, de vous expliquer l’effet que cet exploit aurait sur le moral de nos troupes. Mais à cause des attaques qui auront bientôt lieu le long de la frontière, je ne peux affecter un nombre important de mes troupes à l’assaut de Drézen. Même si je le pouvais, une armée trop importante marchant sur la ville attirerait inévitablement l’attention d’Aponavicius qui reviendrait alors pour la défendre.
Il existe une tactique évidente : envoyer un groupe de héros compétents à la tête d’une armée de petite taille mais constituée de soldats convenablement entraînés pour frapper maintenant, pour battre le fer tant qu’il est chaud comme dit le proverbe. Voilà pourquoi j’ai souhaité vous rencontrer. Si vous parvenez à reconquérir Drézen et à récupérer l’Épée du courage, non seulement vous ferez taire les  imbéciles qui vous accusent de traîtrise pour avoir détruit la pierre de garde, mais plus important encore, vous soutiendrez et renforcerez l’effort de guerre dans son ensemble grâce à votre héroïsme. Et nous avons véritablement besoin de ce soutien, je le crains !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Ancien
Ancien
Vincent

Messages : 976
Date d'inscription : 26/03/2009

LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Empty
MessageSujet: Re: LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel)   LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Icon_minitimeMer 13 Juin - 22:43

Mes amis, mettons nous en quête de cette lame et faisons triompher les forces de l'Ordre contre cette anarchie démoniaque !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arsmagica.forumactif.org
Contenu sponsorisé




LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Empty
MessageSujet: Re: LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel)   LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LaColère des Juste ( a Kingmaker sequel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» Who is Viter Juste?'' Istwa yon Ayisyen Diaspora.
» Un p'tit tour, juste pour dire bonjour !
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Juste...Merci.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONIROS :: Les jeux du Père Alex :: KINGMAKER-
Sauter vers: